01/04/2021

Rédiger son CV efficacement : 5 conseils de pros du recrutement !

Vous voilà fraîchement diplômé ou libéré de vos engagements professionnels, donc libre comme l’air pour trouver un nouvel emploi qui vous correspond. Et Hop, la première étape qui consiste à rédiger son CV ne se fait plus attendre ! Pour vous aider dans cet exercice incontournable, voici 5 précieux conseils à suivre.

Conseil n°1 : Rédiger son CV à l’aide d’un logiciel facile à utiliser

C’est le B-A-BA avant de vous lancer dans la rédaction de votre CV ! Choisissez un outil informatique vous maîtrisez pour ne pas passer des heures dans cet exercice. Le logiciel le plus simple déjà présent sur votre ordinateur est Word ou Open Office. Il s’agit d’un outil de traitement de texte offrant les fonctionnalités nécessaires pour construire et créer un CV efficace et agréable à regarder. Vous pouvez y ajouter des couleurs, des images, des pictogrammes sans trop de difficultés, même si vous n’êtes pas expert.

Pour les plus aguerris d’entre vous, les outils de la suite Adobe comme Photoshop, InDesign ou Illustrator sont des logiciels très poussés permettant une mise en page originale. Cela s’adresse davantage aux graphistes en herbe ou aux personnes créatives.

Enfin, il existe plusieurs outils de création de CV en ligne gratuits et payants, accessibles à tous les profils. Leur utilisation est très simple, il vous suffit de choisir un modèle puis de compléter les champs classiques d’un CV comme vos coordonnées, vos expériences professionnelles, vos diplômes ou encore vos compétences. En seulement quelques minutes, le document est édité et prêt à être envoyé !

Dans tous les cas, le plus important dans votre curriculum vitae réside dans son contenu. Une belle mise en page est un plus mais nous vous conseillons de privilégier avant tout les informations détaillées qui seront lues attentivement par le recruteur et qui peuvent être décisifs.

Conseil n°2 : Organiser les différentes rubriques de façon logique

Pour rédiger son CV dans les règles de l’art, il existe une étape incontournable : se mettre à la place du recruteur. Demandez-vous toujours quelles sont les informations qu’il recherche en priorité pour organiser vos différentes catégories. Certains éléments concernant votre parcours professionnel ou universitaire sont décisifs dans la prise de décision du recruteur. Il faut donc qu’ils soient facilement accessibles et clairement lisibles ! A l’inverse, vos centres d’intérêt sont moins importants donc leur mise en avant n’est pas nécessaire.

Présentez-vous et ajoutez vos soft skills

Nous vous révélons en exclusivité une bonne pratique, toujours très appréciée des recruteurs professionnels et qui peut clairement faire la différence face à vos concurrents. Rassurez-vous, c’est très simple ! Il s’agit tout d’abord de vous présenter en deux ou trois phrases succinctes. Indiquez ce que vous recherchez concrètement : intitulé de poste, secteur d’activité, type de contrat de travail, disponibilités. Cela donne un cadre à vos attentes et permet au recruteur de se positionner. Bien évidemment, ces éléments apparaissent également dans votre lettre de motivation pour travailler ;)

Autre astuce bonus : prévoyez un encadré dans lequel vous indiquez vos soft skills, à savoir vos compétences humaines. Voici quelques exemples : sens de la relation client, créativité, capacité à résoudre des problèmes ou gérer des situations complexes... Bref, affichez quelques traits positifs de votre caractère pour mettre toutes les chances de votre côté.

Conseil n°3 : Rédiger son CV en sélectionnant les bonnes informations

Faut-il obligatoirement retracer l’ensemble de vos expériences professionnelles et préciser tous vos diplômes ? Voilà une question que vous vous posez légitimement. Toujours dans un souci de transparence, nous vous répondons de façon claire et précise. A vos notes, prêts, c’est parti !

Tout d’abord, sachez que tout est une question de carrière. Prenons l’exemple d’un jeune diplômé souhaitant entrer sur le marché du travail après un BTS (bac+2), une licence (bac+3) ou un master (Bac+5). Il est inutile de rédiger son CV en indiquant le brevet des collèges. Quant au baccalauréat, il peut également être supprimé. Cela permet de gagner de la place pour mieux détailler les cours suivis et les projets réalisés au cours de vos études.

Concernant les expériences professionnelles, vos jobs d’été n’ont d’intérêt que si vous pouvez justifier ce qu’ils vous ont apporté tant au niveau personnel ou professionnel. Dès que vous possédez des expériences plus significatives, y compris en alternance ou en stage, supprimez vos petits jobs qui n’ont rien de valorisant.

Vous l’aurez compris, tout est une question d’évolution au cours de votre carrière. Il faut donc rédiger son CV à un instant T et le mettre à jour régulièrement ou dès que vous souhaitez changer d’emploi !

Conseil n°4 : Les éléments facultatifs à rédiger sur son CV (ou pas)

Tous les CV ne se ressemblent pas, et heureusement ! Chacun dispose de parcours pro et scolaire différents ce qui influencent obligatoirement la forme et le fond d’un curriculum. D’autres éléments sont facultatifs lorsqu’on rédige son CV à commencer par la photo. C’est une question que tous les candidats se posent : faut-il que j’ajoute une photo de moi ou non ? Cela peut-il influencer ma candidature, dans le bon ou le mauvais sens ? La seule réponse que nous pouvons vous apporter est la suivante : c’est à vous de choisir ! En aucun cas votre physique doit être un critère de recrutement alors pour éviter toute discrimination, nous vous conseillons d’opter pour un avatar.

Si vous tenez absolument à mettre une photo de vous, choisissez-la bien ! Par exemple, évitez les photos de vacances avec lunettes de soleil et chapeau de paille ou encore les photos prises en soirée. Optez plutôt pour une photo actuelle, avec fond neutre, qui vous met en valeur et montre votre sourire.

Nous vous parlions précédemment des centres d’intérêt à faire figurer sur votre CV. Ils ne sont pas obligatoires et parfois ils n’apportent strictement rien à votre candidature. Evitez surtout les classiques Lecture, Voyages, Sport et Cinéma qui n’ont rien d’original. En revanche, vous pouvez renseigner votre BAFA, votre formation aux premiers secours ou encore votre diplôme de sauveteur en mer.

Conseil n°5 : Personnaliser la rédaction de son CV selon l’offre d’emploi

Maintenant que vous avez créé un premier CV regroupant l’ensemble de vos informations, nous vous conseillons de le décliner en plusieurs versions selon les différents postes que vous recherchez. Adaptez les éléments à l’offre d’emploi ciblée, faites ressortir les informations importantes et enlevez ce qui n’a pas d’intérêt. De cette façon, vous pouvez vous retrouver avec 3 ou 4 CV différents, n’oubliez pas de les nommer correctement pour ne pas vous mélanger les pinceaux lors de vos candidatures !

Vous l’aurez compris, rédiger son CV ne requière pas de compétences particulières, tout est une question d’organisation et de logique. Pensez à vous mettre à la place du recruteur et faites le tri dans vos expériences pour le convaincre de vous contacter !

La balle est dans votre camp ;)

Consulter les offres d'emploi Consulter les offres d'emploi